Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tout et rien.

Tout et rien.

Tout les sujets qui me plaisent

Ectoplasme, Spiritisme - Les Aventuriers de l'Etrange

- Renaud Evrard : les ectoplasmes de l'IMI (Institut Métapsychique International de Paris)

Moulages ectoplasmiques : Technique mise au point par le professeur Denton - fin du XIXe siècle. A ce jour, aucun prestidigitateur n'a trouvé une solution, pour reproduire les gants de paraffine et les moulages réalisés.
La matérialisation de la main ectoplasmique à l'intérieur du gant demeure la seule explication pour que celui-ci ne se brise pas. Les moulages ectoplasmiques obtenus dans les séances organisées par Gustave Geley sont précieusement conservés à l'Institut Métapsychique International de Paris.

Ectoplasmie : L'ectoplasme est une substance blanchâtre qui s'extériorise du corps du médium, en général par la bouche ou le plexus. Cette substance empruntée à l'énergie vital du médium est mise en mouvement par l'esprit qui se manifeste. L'esprit modèle l'ectoplasme extériorisé pour lui donner forme. Il peut s'agir d'une main, d'un visage, ou d'un corps tout entier. L'esprit intègre la substance, l'organise par l'intermédiaire de son périsprit, et lui donne la forme désirée. Tout ou partie d'un corps est momentanément matérialisé, tangible et palpable. Le docteur Gustave Geley fut de ceux qui mient en évidence scientifiquement la réalité de l'ectoplasmie. Il utilisait le procédé du moulage à partir du gant de paraffine, technique mise au point par le professeur Denton. L'esprit était invité à plonger sa main ectoplasmique dans un bac d'eau chaude sur laquelle surnageait une couche de paraffine. Il devait ensuite plonger sa main dans un bac d'eau froide afin de figer ce qui devenait un gant pour obtenir le moulage d'une main parfaitement constituée. La substance ectoplasmique à l'issue de l'expérience réintégrait le corps du médium. Des variations importantes du poids du médium étaient constatées au cours des expériences, dues au transfert de substance vitale, au moment ou l'esprit utilisait l'ectoplasme.

Métapsychie : Science née à la fin du XIXe siècle, qui par une nouvelle terminologie, marquait une distance vis-à-vis du spiritisme. Charles Richet en fut un des représentants français. Le but des métapsychistes était de formuler des interprétations psycho-physiologiques, pour tenter d'expliquer des phénomènes qui jusqu'alors étaient attribués à la manifestation des esprits. La métapsychie n'a pas été totalement inutile au spiritisme, dans la mesure ou les spirites ont été obligés d'admettre que dans certaines manifestations, le seul inconscient des médiums en était la source. Des spirites comme Gabriel Delanne et Gustave Geley ont su intégrer les données de la métapsychie, et leur grand mérite a été de différencier ce qui résultait d'une action subconsciente des véritables manifestations de l'au-delà. Les métapsychistes "purs et durs" ont évacué toute hypothèse relevant du spiritisme. Nous les retrouvons aujourd'hui sous l'appellation "parapsychologues".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article